Notre sélection théâtre : Carmen à Tout Prix va nous faire rire à la rentrée

carmen à tout prix

Amoureuse de Mathieu Sempéré des Stentors, j’ai bien sûr été ravie de voir qu’il sera en octobre dans la pièce Carmen à Tout Prix, dont l’extrait assez délirant nous a convaincu de réserver.

Cette pièce écrite par Sophie Sara et mise en scène par Manon Savary est une grande déconnade, l’histoire de musiciens à la manque voulant à tout prix jouer l’opéra Carmen de Georges Bizet.

mathieu sempéré, carmen à tout prix

Il y a donc de la musique et des scènes toutes plus cocasses les unes que les autres qui se moquent allègrement du monde de l’opéra.

A voir donc, à réserver ici

Une comédie opératique de Sophie Sara
D’après l’oeuvre de Georges Bizet

Mise en scène : Manon Savary

avec Mathieu Sempéré et Sophie Sara

 

Du 01/10 au 02/01 au Théâtre Trévise à Paris

38 représentations tous les jeudis, vendredis et samedis à 21h30

excepté les 20/11 – 21/11 – 5/12 et 1er/01

A voir au théâtre : les Lois de la Gravité à Hébertot

40-60lesloi_def.indd

Les lois de la Gravité est une pièce tragi comique qui séduit autant par la qualité poétique de Jean Teulé que par l’implication des comédiens. Cette pièce met en scène un policier poète, musicien, humain, sensible et écorné par la vie, et une femme au destin tragique (Florence Loiret Caille) qui vient avouer le meurtre de son mari alors que dans quelques minutes son meurtre sera prescrit par la loi.

les lois de la gravité
crédits Guy Courtheoux

Suspense, émotion et dialogues surprenants. On se laisse guider et on se prend d’affection pour ces destins bourrelés, et tellement humains. Dominique Pinon, comme sorti de Delicatessen nous sort ses mimiques incroyables avec sa tête en pâte à modeler. Sa voix stupéfait. Il hypnotise et nous fait basculer dans l’absurde avec une facilité déconcertante. Florence Loiret Caille n’en est pas moins émouvante, en laissant deviner ses fêlures petit à petit.

Les Lois De La Gravité, au théâtre Hébertot, 78 b Boulebard des Batignolles Paris 17.
Soirées : du mardi au samedi à 19h
Réservations : http://theatrehebertot.com/

les lois de la gravité
crédits Guy Courtheoux

Les dernières pour Le Père avec Robert Hirsch irrésistible !

A vos agendas : si vous n’avez pas encore vu Robert Hirsch au théâtre, il faut foncer ! Il joue Le Père jusqu’au 02 février. La pièce, écrite par Florian Zeller est un joyeux ping pong de situations cocasses. Depuis la rentrée Robert Hirsch, grand monstre du théâtre français (et du Théâtre-Français) maîtrise avec perfection sa partition sur la scène du Théâtre Hébertot dans la nouvelle pièce de Florian Zeller intitulée « Le Père », et il brille dans ce que rêve de faire la plupart des acteurs, faire pleurer le public de joie et de tristesse. A 87 ans, le comédien a toujours la salle dans sa poche et s’amuse sur scène, sans effort et sans retenue.

Informations et Réservations :
http://www.theatrehebertot.com
https://twitter.com/theatreHebertot
https://www.facebook.com/theatrehebertot

Affiche Le pe-re 40x60-LD

Au Théâtre : 50 représentations pour Des Fleurs pour Algernon, un must !

40x60-ALGERNON_def.indd

Voui, voui, un must ! Multi-primé, multi-récompensé, Des Fleurs Pour Algernon est une pièce en train d’entrer tout bonnement au répertoire du théâtre contemporain. Grégory Gadebois s’est approprié ce rôle extrêmement physique dans lequel il acquiert et perd son QI avec une délicatesse et une sensibilité incroyables. On pensait ne plus revoir ce comédien phénoménal dans ce rôle. Après une tournée triomphale dans toute la France, il s’offre en clôture 50 représentations exceptionnelles au Théâtre Hébertot à partir du 7 février.

Je vous propose de foncer !

Réservations

Sami Bouajila et Audrey Dana entrent sur le RING au théâtre

RINGpetit-40x60

Voici une pièce à la fois drôle et touchante, jouée par des acteurs aussi fascinants qu’étonnants ! RING qui débute au Théâtre du Petit Saint Martin à partir du 01 octobre 2013 c’est 18 scènes de couplés qui oscillent nerveusement entre rire et drame : parents, amants, étrangers, maris et femmes, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs susceptibilités, leurs instincts, leurs idéaux. D’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe.

Sur le RING, nous retrouvons Sami Bouajila et Audrey Dana, prêts à se battre, à s’ébattre, à se débattre, à débattre. Pas question de tempérer ses efforts. Parents, amants, étrangers, maris et femmes, Adam et Eve, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs instincts, leurs idéaux, leurs réflexes d’enfants. Les clichés sautent, les étiquettes se décollent, pour questionner en profondeur le sens ou non-sens de la relation à deux. Le rythme de la pièce est aussi dense que la course dans laquelle la vie active nous plonge, oscillant nerveusement entre rire et drame : d’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe. A ne pas rater à partir du 01 octobre 2013 au Théâtre du Petit Saint-Martin.

À partir du 1er octobre
Du mardi au vendredi à 21h, le samedi à 16h et 21h.
Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis
Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

La Jeanne, un des plus beaux sourires de la nouvelle chanson française !

On la compare à Camille, à Olivia Ruiz, à Jeanne Cherhal, et toutes ces comparaisons ont des raisons d’être ! Ayant démarré dans le théâtre, la comédienne Jane Bréduillard est une chanteuse de charme, et de choc, car physique, intense et dotée d’une voix de bronze.

janephoto-2

La demoiselle aime flirter aussi bien avec le théâtre qu’avec la chanson sans se décider pour l’un ou pour l’autre. Elle fait bien. Il n’y a qu’à voir l’enthousiasme qu’elle suscite auprès du public quand elle est non plus Jane Breduillard, seule en scène avec les mots de Raymond Devos (dans «De vos à moi» présenté avec succès pour la troisième fois au Off cette année) mais La Jeanne, avec les mots d’Emilie Mouret et Nathalie Kaufmann mâtinés de musique latine par Roberto Bacchérini.

Elle chante comme on ouvre son coeur. Elle est comme ça La Jeanne. Une fleur, de celles qu’elle accroche à ses cheveux et son corsage avant de rentrer sur scène et qui s’offre, capiteuse ou délicate, c’est selon. Car la jolie môme titille, charme, envoûte, joue sur toute la gamme du féminin portée par un répertoire sur-mesure et une voix qui swingue, se perd dans le grave, s’envole, va où elle veut

Au final, nous nous retrouvons avec un cocktail de rythmes et de mélodies d’inspiration latine (cumbia, boléro, rumba…) à la sauce italienne (Paolo Conte n’est pas bien loin…) et un soupçon de musique de l’Est (Goran Bregovic).

07/09 : Avignon – Cultura Sorgues (showcase) 15h30
07/09 : Avignon – Théâtre des Carmes 20h30
27/09 : St Germain en Laye – L’Estival (Théâtre Alexandre Dumas) 20h
05/10 : St Germain en Laye – Vitrine découverte de l’Estival 14h
10/10 : Paris – Sentier des Halles 20H (1ère partie Pauline Paris)
29/10 : Paris – Chanson Française en Sorbonne
06/11 : Lempdes (63) – La 2Deuche 20h
19/11 : Paris – La Reine Blanche (Festival Fédéchansons) 19h
22/11 : Beaucourt (90) – MPT G. Brassens (en 1ère partie de Loïc Lantoine) 20h

http://www.la-jeanne.com

la Jeanne scène

Hélène Vincent, une comédienne éblouissante au théâtre dans Ita L, née Goldfeld

Image

Tirée d’une histoire vraie, Ita L née Goldfeld est un petit bijou d’écriture, qui parle à tout le monde en décrivant le désarroi d’une femme à l’heure du choix.

ta L. née Goldfeld a une heure pour choisir : fuir ou attendre… D’Odessa à la rue du Petit Musc, elle a déjà vu tant de choses. « On est en sécurité en France » il disait Salomon… D’après une histoire vraie, cette pièce nous emmène dans le voyage de toute une vie avec l’amour, la force de résister au malheur et la confiance en l’avenir pour bagages. Ita, femme ordinaire, va-t-elle poursuivre son chemin ? Une heure, rien qu’une heure, pour en décider…

 

à 19 h dès le 5/02/2013 au théâtre du Petit Saint-Martin

Réservations