Moggy, notre découverte féminine avec Kiddie Come Home

Moggy, notre découverte féminine avec Kiddie Come Home
Moggy, notre découverte féminine avec Kiddie Come Home

MOGGY, c’est l’influenceuse Morgane Kerhousse, qui sort un single ultra pop et mélodique à découvrir avec un clip qui nous fait retomber en enfance. Voici la vidéo de Kiddie Come Home à regarder.

Après une jolie version acoustique, voici le clip officiel de Kiddie come Home.

MOGGY – Kiddie Come Home – Dans la tête des filles

En mars dernier, Morgane Kerhousse était retour avec “Kiddie Come Home”, un titre qu’elle décidait d’offrir en acoustique. Ce single marquait alors un total renouveau dans sa carrière puisqu’elle présentait ce nouveau projet sous le nom de MOGGY.

Passionnée par l’art depuis son plus jeune âge, MOGGY rêve très tôt d’un avenir musical. Elle se présente alors dans plusieurs concours de chant télévisés, crée sa chaine YouTube sur laquelle de nombreuses reprises, de titres divers et variés, sont publiées. En 2018, MOGGY aura même l’occasion de jouer sur scène lors de la première partie de l’humoriste Jarry. Un moment qui lui apportera une jolie dose de confiance et de motivation pour la suite.

MOGGY, Morgane Kerhousse

Toutes ces expériences n’ont fait que renforcer le souhait de MOGGY : celui de devenir artiste. Un rêve qui se concrétise petit à petit, notamment grâce à la récente sortie de “Kiddie Come Home”, son premier single. Un titre personnel qu’elle décide d’offrir premièrement en version acoustique, ce qui laisse entrevoir l’arrivée prochaine d’un EP…

Voici le clip de Kiddie Come Home à découvrir :

La vidéo nous entraine dans un château aux allures féeriques. On y retrouve une bande d’amis qui s’amusent dans les couloirs et les allées du château qui paraît encore plus gigantesque à travers leurs yeux enfantins. Parmi le groupe se trouve la jeune MOGGY qui tend à trainer le pas derrières ses camarades. MOGGY semble errer dans ce lieu magique, à l’image d’une promenade dans un songe. Voici Kiddie Come Home, un premier titre qui lance la carrière de MOGGY.

MOGGY Nouveau single Kiddie Come Home Disponible en digital

Morgane est sur Instagram

MOGGY - Kiddie Come Home
MOGGY – Kiddie Come Home

Yilian Canizares défend les océans avec Yemayá

Yilian Canizares
Yilian Canizares

Yilian Cañizares est de retour pour la Journée mondiale des océans des Nations Unies dont elle est l’ambassadrice, avec sa vidéo de Yemayá.

Yemayá le nouveau clip de Yilian Cañizares, porte un beau message écologique. Il est à découvrir dans notre sélection musicale.

Yilian Canizares, nouveau single, Journée Mondiale des Océans

Yilian Cañizares sort aujourd’hui le clip de Yemaya. « Ce single a été composée par la violoniste spécialement pour la journée mondiale des Océans le 8 juin 2021. Yemaya est un hommage à la Déesse de la mer chez les Yoruba. Pour Yilian, « l’image de la Déesse yoruba de la mer évoque une force de guérison qui unira l’humanité. »
Son style reflète ses différentes influences. On y retrouve des touches de jazz, de classique, de musique cubaine, avec une large place laissée à l’improvisation. Le magazine Les Inrockuptibles parle d’une « orchestration jazz mêlée de percussions empruntées aux rituels yoruba. » Elle chante en espagnol, en yoruba et en français et l’une de ses particularités est de chanter et de jouer du violon en même temps.

Voici le superbe clip de Yilian Canizares pour Yemayá :

Yilian Cañizares a été invitée par les Nations Unies à produire et à mettre en image une nouvelle composition spécialement pour la Journée Mondiale des Océans du 8 juin 2021. Pour cette occasion, elle a composé « Yemayá », un hommage à la Déesse de la mer dans la culture Yoruba (Afrique occidentale). Yemayá symbolise la Terre-Mère. Elle est représentée par les couleurs bleu et blanc : le bleu pour les eaux placides de la mer et le blanc pour illustrer l’écume des vagues et la puissance de l’océan. Yilian utilise l’image de la Déesse yoruba de la mer, comme une force de guérison qui unira l’humanité.

Yilian Cañizares – Nouveau single Yemayá Disponible en digital chez Antéprima Production pour la Journée Mondiale des Océans des Nations Unies

Le site officiel

Yilian Canizares, Dans la tête des filles

Meylo nous offre une leçon de séduction avec Come Again

MEYLO - LADYBLUES
MEYLO – LADYBLUES

Meylo a dévoilé un nouvel extrait de son EP Ladyblues. Voici Come Again, superbe clip tourné à Paris, qui illustre le sentiment amoureux et romantique qui se dégage de ce titre

A 25 ans, son premier EP Lady Blues est une belle révélation, produit pat Vanupié pour des chansons à la sincérité confondante. Le nouveau single, romantique à souhait, s’appelle Come Again.

Meylo, le retour de la Ladyblues avec son premier Ep
Meylo, le retour de la Ladyblues avec son premier Ep

Come Again est une ode à l’Amour, une véritable « Love song » chaloupée à la mode parisienne, extraite de son premier l’EP sorti il y a peu chez Underdog Records. Sur le disque déconcertant de facilité pour une si jeune artiste de 23 ans, Meylo parvient à une synthèse quasi parfaite de toutes ces influences mêlant l’acoustique à la manière d’un Fink, à la soul la plus sensuelle d’une Adele ou d’une Lauryn Hill.

Meylo, ce sont cinq lettres qui résonnent avec douceur et force, cinq lettres qui sonnent comme l’avènement d’une jeune artiste au son pop soul moderne et débordante d’émotion. Dans la musique de Meylo, la guitare, flirtant avec le folk, s’harmonise avec des sons lourds et entêtants produits par des machines. Le résultat ? Une chanson atypique et entraînante que l’on se plaît à écouter en boucle.

Voici le clip de Meylo pour Come Again :

De French VIP aux Francofolies de la Rochelle en passant par le Printemps de Bourges, Meylo a déjà fait découvrir sa musique sur nombre de scènes.

Le clip est réalisé par OBBI et nous mène dans un Paris intime, celui de l’artiste, dans lequel se mélangent modernité et tradition, mode et simplicité, rythme cadencé et légèreté

Meylo –  EP Ladyblues disponible chez Underdog Records

lien digital

MEYLO, sa reprise d'Olly Murs s'appelle Dance with me tonight
MEYLO

Rouge, le nouveau projet de la pianiste Madeleine Cazenave vaut le détour

Rouge, le nouveau projet de la pianiste Madeleine Cazenave vaut le détour
Rouge, le nouveau projet de la pianiste Madeleine Cazenave vaut le détour

Rouge, c’est le nouveau projet de la pianiste de jazz Madeleine Cazenave en trio avec Sylvain Didou (contrebasse) et de Boris Louvet (batterie). Deux vidéos nous font léviter et découvrir l’album Derrière Les Paupières.

Le label de jazz Laborie Jazz dévoile un nouveau disque qui vaut le détour : Derrière Les paupières, concept album et voyage intérieur du trio Rouge.

Rouge, Derriere les Paupières, Laborie Jazz
Rouge, Derriere les Paupières, Laborie Jazz

Entourée de Sylvain Didou (contrebasse) et de Boris Louvet (batterie), la pianiste Madeleine Cazenave déploie avec ce disque Derrière les Paupières, sa palette sonore sans jamais s’emmêler les pinceaux. Il y a quelque chose de Satie, de Ravel dans les accents classiques, symbolistes, et à l’autre bout du spectre, les tons chauds-froids. On écoute l’extrait Abysses avec un état proche de l’enchantement.

Voici la vidéo d’Abysses :

Leur premier album Derrière les paupières évoque une traversée orageuse, un cheminement aérien et sensible vers une éclaircie intérieure. Avec une simplicité apparente, les musiciens créent les conditions de l’immersion, contemplative et hypnotique, pour mieux nous entraîner au coeur du mystère : on plonge avec bonheur dans le velours noir d’Abysses et la mélancolie rock de Brumaire, en passant par la joie jubilatoire d’Etincelles.

La vidéo de Petit Jour

Dans l’univers de Rouge, trois pigments suffisent à déstabiliser les couleurs connues et nous entraînent dans une odyssée chromatique. Le premier album de Rouge, « Derrière les paupières » qui paraît chez Laborie Jazz, évoque une traversée orageuse, un cheminement aérien et sensible vers une éclaircie intérieure.

Rouge, Dans la Tête des filles, Derrière les paupières
Rouge, Dans la Tête des filles, Derrière les paupières

Prochains concerts :

24 avril 2021 – Scène nationale –  Orléans (45) reportée
7 mai 2021 – Théâtre de Vanves – Vanves (92) reportée
23 juin 2021 – Jazz à la défense – Paris (92) option
24-26 juin 2021 – Péristyle de l’opéra – Lyon (69) option
3 juillet 2021  – Jazz à Oloron – Oloron (64)
20 juillet 2021 – Jazz à Juan – Juans les pins (06)
21 juillet 2021 – Jazz à Junas – Junas (30)
22 juillet 2021 – Millau Jazz Festival – Millau (12)
23 juillet 2021 – Souillac en jazz – Souillac (46)
24 ou 25 juillet 2021 – Jazz Marciac option
1 août  2021 – Festival Crest Jazz – Crest (26)
7 août 2021 – Festival jazz – Annemasse (74)
29 août 2021 – festival La roche Jagu – Ploëzal (22)
6-7 ou 8 septembre – jazz à la Villette – Paris (75) option
11 septembre – Jazz au sommet option
20 au 25 – Estran – Guidel (56) – résidence + première / version SCENO

7 octobre 2021 – Jazz sur son 31 – Toulouse (31)

16 octobre 2021 – Jazz à Tourcoing – Tourcoing (59) option

4 novembre 2021 – showcase Jazz à Juan – Juan les Pins (06)

14 novembre 2021 : L’Osons – Lurs (04) option

15 novembre 2021 : APEJS – Chambéry (73)
26 novembre : BMC – Budapest
3 décembre 2021 – L’Arsenal – Metz (57)
30 janvier 2022 – Théâtre Le Casino – Ile d’yeu (85)

site officiel

Rouge, Madeleine Cazenave

Kira Skov à découvrir avec le crépusculaire album indie rock Spirit Tree

Kira Skov, Spirit Tree

Kira Skov a enregistré son nouvel album Spirit Tree avec Bonnie « Prince » Billy, Bill Callahan, Mark Lanegan, John Parish, Jenny Wilson, Lionel Limiñana, Lenny Kaye…

L’album est prévu le 14 mai 2021 chez Stunt Records, et l’on vous fait découvrir deux titres de Spirit Tree.

Kira Skov, nouvel album, Spirit Tree, Stun Records

Kira Skov est une belle découverte. Son album Spirit Tree est arrivé à nos oreilles grâce à son impressionnant casting qui réunit pas mal de nos héros : Bonnie « Prince » Billy, Bill Callahan, Mark Lanegan, John Parish, Jenny Wilson, Lionel Limiñana, Lenny Kaye, mais aussi Stine Grøn, Steen Jørgensen, Mette Lindberg, Marie Fisker.

KiraSkov-BonniePrinceOldham

Le premier single est justement son duo avec Will Oldham / Bonnie « Prince » Billy. « J’ai écrit cette chanson pendant la première partie du confinement, par solidarité avec le mouvement qui a suivi le meurtre public de George Floyd. C’est à la fois une chanson de protestation et une réflexion sur la boucle du traumatisme humain, dans laquelle l’histoire se répète encore et encore. Nous avons délibérément choisi de conserver le son brut de l’enregistrement de la démo originale… » Kira Skov à propos de son duo avec Bonnie « Prince » Billy.

Découvrez le premier single de Kira Skov feat. Bonnie « Prince » Billy – We Won’t Go Quietly :

La chanteuse danoise, s’est forgé un large et fidèle public dans son pays natal, avec une carrière musicalement éclectique entamée il y a environ 20 ans. Elle a par ailleurs toujours accordé une grande importance à des collaborations musicales qui l’ont dejà amenées à travailler avec Bonnie « Prince » Billy, Tricky, Lenny Kaye et Trentemøller entre autres.

Cependant, elle n’avait jamais produit un album demandant autant de collaborations et de travail commun que cet album de duos. « Il y a un thème commun sur le disque qui se manifeste à la fois sur le plan sonore et dans son déroulement. C’est comme un arbre généalogique, dans la mesure où je travaille avec les personnes qui m’ont marquée et qui ont influée sur ma musique. La pandémie m’a fait réfléchir à ce qui est le plus important, à ce qui nous relie quand nous sommes tous dans un isolement contraint et ces chansons ont été écrites dans cet esprit« .

Autre extrait, le clip de Kira Skov – DUSTY KATE feat. Mette Lindberg :

« L’idée de la chanson est venue un soir, chez moi, où nous avions organisé une petite fête avec des amis assis autour de nous et chantant. La voix de Mette me rappelait celle de Kate Bush et elle était assise là, si belle, comme une lumière brillante, qu’elle m’a inspirée la chanson. Je pense que c’est un alliage parfait. » Un album d’une richesse incroyable dans lequel on se plonge avec délice, en dépit de sa noirceur. Vivement conseillé aux amateurs d’indie-rock.

Kira Skov – Nouvel album Spirit Tree. Sortie le 14/05/2021 chez Stunt Records

La chanteuse sur Facebook

Kira Skov, dans la tête des filles