Fiona Monbet, une violoniste à suivre dans le voyage en Contrebrande

Fiona Monbet ©Laura Bonnefous

Fiona Monbet ©Laura Bonnefous

Fiona Monbet est capable d’embellir une journée maussade. Son violon pétille et brille tout au long de son second album revigorant : Contrebande.

Lélève de Didier Lockwood poursuit la voie de son mentor et brise les frontières entre jazz, classique et musique du monde. On peut découvrir Valse, le premier extrait.

Fiona Monbet - Contrebande

Fiona Monbet – Contrebande

Tout au long de Contrebande, Fiona Monbet propose voyage tout à la fois érudit et sensible, où elle peut aussi bien accoster du côté des rivages du Brésil qu’aborder les terres fertiles de la musique balkanique. A seulement 25 ans, Fiona Monbet, violoniste franco-irlandaise, possède déjà un parcours impressionnant. Ses collaborations sont nombreuses et diverses : Marcel Azzola, Philip Catherine, André Ceccarelli, Christian Escoudé, Biréli Lagrène, Baptiste Trottignon…Avec son quartet, aux accents acoustiques vibrants, elle nous emmène dans sa musique avec une reprise de Jobim, et des compositions aux airs de standards.

Fiona nous fait danser une Valse :

Avec Contrebande, la sensualité de son jeu se mêle à une technique impressionnante. Trois fois de suite lauréate du prix jeune talent SACEM, la violoniste incarne cette jeune génération de musiciens sans frontières dont la solide formation baroque et classique n’empêche pas un intérêt majeur pour le jazz et l’improvisation.

Issue de l’école Didier Lockwood qu’elle représente parfois aux USA, élève de Ami Flammer, c’est naturellement dans le monde de Stéphane Grappelli et celui de Django Reinhart qu’elle déploie sa virtuosité et son talent.

Elle ne pouvait rêver d’un meilleur groupe : le guitariste Antoine Boyer a pour dominante le classique et jazz, le contrebassiste Damien Varaillon, est solidement arrimé au jazz, tandis que l’accordéoniste Pierre Cussac évolue aux frontières des musiques classiques, traditionnelles et improvisées.

Contrebande sort le 26/10/2018 chez Crescendo / Caroline France

En concert le 24 novembre 2018 au Café de la Danse

Toutes les infos

Fiona Monbet - violon

Publicités

Attention tube : Les Part-Time Friends chantent Summertime Burns

part-time friends, summertime burns

C’est nouveau, et cela pétille dans les oreilles. On vous avait déjà parlé de ce duo bien craquant les Part-Time Friends. Folk, ils sont cette fois-ci produit par Dan Black qui muscle le propos sans abimer la fraicheur des Part-Time Friends.

Le résultat est assez imparable : Summertime Burns !

 

Flo Morrissey, déjà en haute rotation dans notre iPhone

Flo Morrissey

20 ans, et un premier single que tout le monde peut aimer. Flo Morrissey fait monter le buzz avec l’audio de Pages of Gold, ballade à l’ancienne, impossible à dater, entre la Californie des seventies, et les sons d’aujourd’hui. Cette jeune anglaise au look d’hippie a une voix particulière, très agréable, moelleuse et aérienne à souhait.

Les cordes et les guitares se sèchent se mélangent à la perfection. Flo Morrissey a déjà été comparée à Nico, Joni Mitchell, Alela Diane, Joan Bez, Karen Dalton…. L’an dernier, cette jeune londonienne âgée de 20 ans, s’est consacrée à l’écriture et l’enregistrement de son premier album en Californie. Réalisé avec Noah Georgeson (Devendra Banhart, Joanna Newsome, Little Joy), ce premier opus, qu’elle est actuellement en train de peaufiner à Paris, sortira au printemps 2015. On a hâte !

flo morrissey

On est séduit par Maya Kamaty !

LT8A6224-2

Maya Kamaty, souvenez-vous de ce nom ! Ecris-moi est son premier single et s’avère bien séduisant. Lauréate des prix Alain Peters et Musiques de l’océan Indien l’an dernier, Maya Kamaty balade depuis quelques mois déjà sa folk créole dans l’Hexagone. Perfectionniste, elle planche sur son premier album : une variété créole fraîche et entraînante qui laisse penser que le Viraz 2014 est loin d’être le dernier.

En vacances avec Angus & Julia Stone !

_MG_0391_(c)_Jennifer_Steinglen

Non, on n’est pas parti à Hawai ou à Sydney avec Angus & Julia Stone, on aurait bien aimé ! Nous sommes avec l’album, leur troisième, et c’est déjà beaucoup. On aime tous les titres, des plus calmes, aux plus rock, avec une dominante spéciale sieste à deux si vous voyez de quoi je parle. Ce disque contient phéromones et testostérone à volonté.

Textures satinées, rêveries en poussières d’étoiles et mélodies dorées… c’est peu dire que cet album est la proposition la plus accomplie qu’ils aient pu donner à ce jour. L’album est du pur Angus & Julia Stone, mais il y a une qualité inédite ici, une richesse et une délicatesse évidentes, les titres reflètent un état d’esprit et une esthétique à la fois doux et affirmés. L’union créative d’Angus et Julia leur a permis d’arriver à leur oeuvre la plus aboutie. C’est un album empli de sentiments, mais aussi d’une nouvelle sensation de liberté et de confiance perceptible de bout en bout.

_MG_9825_(c)_Jennifer_Steinglen

Angus & Julia Stone, album éponyme, sortie le 29 juillet via Discograph.
Rick Rubin a reçu 7 Grammy Awards en tant que producteur artistique.

En tournée en décembre 2014 :
Dec 01 – Le Silo @ Marseille
Dec 02 – Le Rocher De Palmer @ Bordeaux
Dec 03 – Stereoluxe @ Nantes
Dec 04 – Aeronef @ Lille
Dec 06 – Radiant Bellevue @ Lyon (Caluire-et-Cuire)
Dec 07 – Bikini @ Toulouse (Ramonville)
Dec 09 – Casino de Paris @ Paris
Dec 10 – Casino de Paris @ Paris

http://www.angusandjuliastone.fr

newsletterA&J Stone COVER1500px300dpi

Avec jaSz, c’est Métro, mais pas boulot ni dodo

jaSz 2 Chris Varas Matta

Oui oui, on vous voit venir, on a le droit de rire un peu avec ce soleil d’hiver qui nous fait nous découvrir de plus d’un fil ! On est tombé sur la chanteuse jaSz qui nous a fait un grand effet avec son joli minois, et sa voix de folkeuse sudiste qui évoque Emmylou Harris dans notre imaginaire ! Découverte dans le Métro, la jeune jaSz n’y est pas resté. On peut la voir aujourd’hui donner des concerts réguliers au Sunset et dans les clubs de jazz.

Découvrez sa chanson d’amour Love Song et vous verrez que nous avons affaire à une artiste consommée, et redoutable songwriter, avec ce titre qui aurait pu être écrit par Eliott Smith. Au fait, son premier EP Métro est dans les bacs.

Elise and The Cats, pas Conne pour un sous !

EATC-9

Elise est pleine d’audace ! Conne, son premier single, est notre coup de coeur du moment. Enfin une fille rock qui s’avère classe, féline, élégante, majestueuse, élégante, et doté d’autant de charisme que d’humour. Cette Camerounaise qui a fait ses études à Lille a fini par rejoindre Paris et le monde des bars rock parisiens. Avec ses Cats assez sauvages, elle nous fait penser à une tigresse.

Son premier maxi sortira en janvier et s’appelle le Piège. C’est sûr, nous allons y tomber.