Yuna, un doux parfum venu d’Asie !

Yuna 2 credit Autumn de Wilde

Protégée des Neptunes, la belle Yuna originaire de Malaisie sort un deuxième album international nommé Nocturnal le 24 mars 2014. La facilité avec laquelle la musique de Yuna franchi les frontières ne devrait pas surprendre… Elle opère une fusion organique universelle entre pop contemporaine, folk acoustique et R&B Soul. Les chansons personnelles de cette artiste ont une charge émotionnelle profonde : mélodiquement irrésistibles, elles sont portées par sa voix attachante et habillées par une production imaginative et singulière qui suscite déjà des comparaisons avec le travail de Feist, Adele ou Norah Jones.

Enregistré à Los Angeles, Nocturnal marque une nouvelle étape pour Yuna développant le travail accompli lors de son tout premier disque — Yuna, 2012 — et son tube « Live Your Life » réalisé par Pharrell Williams. Parmi les onze titres scintillant et originaux de Nocturnal, on trouve : « Falling », un single enivrant de chaleur et produit par Robin Hannibal (de Quadron et du groupe soul-pop Rhye) ; l’effervescent « Rescue », un titre inspiré produit par l’auteur pop anglais Chris Braide ; « I Wanna Go », pétulant et optimiste, avec une production signée Michael Einziger (Incubus) ; et le climat doux-amer, obsédant, de « Someone Who Can », produit par Chad Hugo des Neptunes.

En concert le 26 mars au Point Ephemère

Publicités

Oil, des Black Notes irrésistibles



Lionel Corsini revient au sommet avec Black Notes premier disque solo magistral et véritable forêt vierge musicale avec toute la musique afro/soul/black/funk/jazz concassé dans un mix fabuleux
impressionnant !
cela sort le 30 mai

Randy Crawford et Joe Sample revisitent Street Life en live

Joe et Randy se sont rencontrés il y a trente ans de cela durant l’enregistrement de leur premier album, Everything must change, sur lequel Joe jouait. Peu de temps après, alors qu’il écrit des chansons pour son groupe The crusaders, Joe invite Randy pour apparaître en tant qu’invitée sur son album, et écrit « Street Life » spécialement pour elle. Le reste fait désormais partie de l’histoire. « Street life » devint un tube international pour les Crusaders et lança la propre carrière de Randy sur la voie du succès international.

en tournée européenne en 2088, ils ont enregistré ce disque Live rempli de standards revisités avec brio, à découvrir le 7 mai 2012 chez Dreyfus Jazz

Lady Linn, une belge qui a du peps

Belle découverte, un peu rétro et très sympathique cette Lady Linn montée sur ressort : Entourée des Magnificent Seven, Lady Linn, a reçu le prix de la meilleure chanson de l’année aux Victoires de la Musique belges et se place dans la continuité des Duffy ou Amy Winehouse : rythmiques irrésistiblement dansantes, une voix tout en swing et en féminité, cuivres omniprésents…