Pauline Croze, une nouvelle bossa Tu Verras

crédit Léonce Barbezieux 1_32

Pauline Croze offre un nouvel extrait de son album Bossa Nova déjà présenté sur le blog et qui est vraiment l’un de nos disques préférés de ces derniers mois. La voix de Pauline Croze si fine, si délicate, rauque et franche, nous fait un bien et un effet fous à chaque écoute. Et l’effet brésilien marche à plein.

Ses reprises de bossa nova pleines d’humilité et d’intelligence sont faites pour durer, et le succès commercial de Bossa Nova est bien un gage de réussite pour cet album que personne n’a vu venir.

FRONT Pauline Croze - Bossa Nova2

Pauline Croze reprend Claude Nougaro, Pierre Barouh, Nino Ferrer, Tom Jobim, Chico Buarque, Georges Moustaki, Vinicius de Moraes et tant d’autres. Son joli timbre de voix colle avec merveille sur les sonorités de là-bas. Là-bas où la bossa nova est la vie elle-même.

Là-bas où dès qu’une guitare s’accorde les mélodies s’enflamment dans la joie. Là-bas où la température est d’un chaud doux agréable, un chaud tendre passionnant. L’atmosphère est paisible et on se sent bien dans cet album dès le premier titre La Rua Madureira du beau Nino.

Tu Verras, le nouvel extrait n’est pas en reste. Pauline Croze met son grain de sel sur ce titre immortalisé par Claude Nougaro et qui est une adaptation française de O Que Será? (À Flor da Pele), chanson originale du brésilien Chico Buarque ! On vous le fait découvrir sur le blog Dans la Tête des Filles !

Bossa Nova est sorti chez Un Plan Simple / Sony Music

Tracklist
01 – La Rua Madureira
02 – Tu verras
03 – Les eaux de Mars
04 – Essa Moca Ta Differente feat. Flavia Coelho
05 – Voce Abusou
06 – Samba Saravah
07 – Chorando Sim feat. Bruno Ferreira
08 – Jardin d’hiver
09 – A Felicidad feat. Vinicius Cantuaria
10 – La fille d’Ipanema
11 – Manha Do Carnaval

crédit Léonce Barbezieux 2_3

Dom La Nena, de nouvelles madeleines folk pour le goûter avec Golondrina

domGolodrinaPressRelease

On est contente de retrouver la belle violoncelliste brésilienne Dominique Pinto qui nous offre 4 reprises lumineuses et dépouillées sur le EP Golondrina. Lauréate du FAIR 2014, La chanteuse violoncelliste brésilienne francophile Dom La Nena, a sorti en Février 2013 son 1er album Ela.
Moins de 9 mois plus tard, elle sort un nouvel 4 titres intitulé Golondrina et qui inclut notamment deux magnifiques covers, une de Lhasa (Con toda Palabra) et une de The National (Start a War)

Dom La Nena sera en concert à Paris le 17 octobre aux Trois Baudets dans le cadre de la Zamora Night au Festival MaMA.
Elle se produira également le 15 janvier 2014 à l’Européen

Sortez les Amex, Justin Bieber arrive en France !

enfin il arrive pas tout de suite mais en 2013, mais c’est ce matin que les places sont en vente et s’envolent !

« BELIEVE » est rentré N°2 des ventes cumulées en France (Physiques et digitales) et s’est classé N°1 dans 30 pays. Il fait suite à son album de Noël « UNDER THE MISTLETOE » qui lui aussi s’était classé N° 1 des ventes, faisant de Justin Bieber le premier artiste solo de moins de 18 ans ayant 3 albums classés numéro 1. Avant cela, « MY WORLD » sorti en 2010 s’était lui aussi classé N°1 des ventes, le single « Baby » connaissant plus de 738 millions de vues sur Youtube.

Justin Bieber sera à Paris Bercy le 19 mars 2013, et au Zénith de Strasbourg le 8 avril

pour acheter vos places, un peu chères mais bon !
-A partir du 4 juillet 10 h sur americanexpress.fnacspectacles.com pour les possesseurs de carte American Express
-A partir du 4 juillet 11 h sur gdp.fr
– Et partout à partir du 6 juillet 10 h

Un cadeau de Nilda Fernandez : Pense à la France !

Nilda Fernandez offre son single Pense à la France que j’ai déjà écouté environ 600 000 fois, je fonds béate d’admiration devant le talent de ses mots et cette voix intense et androgyne

à télécharger gratuitement sur www.nildafernandez.net

« PENSE A LA FRANCE ouvre une série de chansons écrites entre novembre 2010 et janvier 2011 dans une maison de pêcheur du Finistère, un studio près de Paris, puis dans les Pyrénées à deux pas de l’Espagne. Je voulais une musicalité différente, produite par quatre instrumentistes de coeur capables de se comporter comme un groupe. Ceux-ci m’ont été présentés par Gérard Michel qui voulait les réunir comme au temps de leur dernier voyage avec Alain Bashung. »