Sami Bouajila et Audrey Dana entrent sur le RING au théâtre

RINGpetit-40x60

Voici une pièce à la fois drôle et touchante, jouée par des acteurs aussi fascinants qu’étonnants ! RING qui débute au Théâtre du Petit Saint Martin à partir du 01 octobre 2013 c’est 18 scènes de couplés qui oscillent nerveusement entre rire et drame : parents, amants, étrangers, maris et femmes, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs susceptibilités, leurs instincts, leurs idéaux. D’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe.

Sur le RING, nous retrouvons Sami Bouajila et Audrey Dana, prêts à se battre, à s’ébattre, à se débattre, à débattre. Pas question de tempérer ses efforts. Parents, amants, étrangers, maris et femmes, Adam et Eve, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs instincts, leurs idéaux, leurs réflexes d’enfants. Les clichés sautent, les étiquettes se décollent, pour questionner en profondeur le sens ou non-sens de la relation à deux. Le rythme de la pièce est aussi dense que la course dans laquelle la vie active nous plonge, oscillant nerveusement entre rire et drame : d’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe. A ne pas rater à partir du 01 octobre 2013 au Théâtre du Petit Saint-Martin.

À partir du 1er octobre
Du mardi au vendredi à 21h, le samedi à 16h et 21h.
Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis
Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

Hélène Vincent, une comédienne éblouissante au théâtre dans Ita L, née Goldfeld

Image

Tirée d’une histoire vraie, Ita L née Goldfeld est un petit bijou d’écriture, qui parle à tout le monde en décrivant le désarroi d’une femme à l’heure du choix.

ta L. née Goldfeld a une heure pour choisir : fuir ou attendre… D’Odessa à la rue du Petit Musc, elle a déjà vu tant de choses. « On est en sécurité en France » il disait Salomon… D’après une histoire vraie, cette pièce nous emmène dans le voyage de toute une vie avec l’amour, la force de résister au malheur et la confiance en l’avenir pour bagages. Ita, femme ordinaire, va-t-elle poursuivre son chemin ? Une heure, rien qu’une heure, pour en décider…

 

à 19 h dès le 5/02/2013 au théâtre du Petit Saint-Martin

Réservations

 

 

On va voir les Menteurs au Théâtre de la Porte Saint-Martin !

Voici notre première sortie de la rentrée ! Les Menteurs au Théâtre de la Porte Saint-Martin avec Chevallier et Laspalès en bobbies anglais !

on a été séduit par le pitch
Chargés d’annoncer une mauvaise nouvelle à deux personnes âgées au cœur fragile, deux braves « bobbies » appuient sur la sonnette d’un petit pavillon le soir de Noël… La maladresse des deux policiers n’égalant que leur absence de jugeote, l’affaire prend rapidement une tournure des plus burlesques. La vieille dame n’a plus toute sa tête, une voisine inquiétante terrorise son monde, un pasteur cache quelque chose, une jeune fille peut en cacher une autre, un chien aboie, puis… De coups de théâtre en quiproquos désopilants, on rit sans cesse jusqu’au dénouement le plus inattendu.

on vous racontera !
http://www.portestmartin.com/

I love you, Doris Darling !

Oh la vilaine, Doris Darling est une « bitch » nous dit l’affiche, de quoi nous alerter ! Doris Darling sera sur la scène du Petit Saint-Martin dès le 14 septembre prochain. Attention, comédie décoiffante en vue ! Vous aimez les histoires dévastatrices, injustes, foncièrement méchantes et terriblement haineuses ? Doris Darling, interprétée par Marianne Sergent, fait partie de ces femmes qui aiment à faire du mal, détruire, accabler, grâce à un talent peu commun : celui de l’écriture, et celui des relations. Doris Darling est de ces femmes dont la plume pèse lourd. Vous découvrirez au Petit Saint-Martin l’histoire terrifiante et drôle de cette journaliste anglaise, dont les articles peuvent faire couler beaucoup d’encre, voir beaucoup plus.

http://www.doris-darling.com
Doris Darling
Une comédie anglaise de Ben Elton avec Marianne Sergent
Traduction, Adaptation, Mise en Scène : Marianne Groves
Théâtre du Petit Saint-Martin